Endless summer

J’ai pris beaucoup de plaisir ce samedi à photographier quelques plans larges du jardin. Ce tout premier jour de soleil a bien vite dissipé nos souvenirs de ce long épisode pluvieux, pénible pour le jardinier piaffant d’impatience devant tout le travail de saison qui l’attend, mais qui a fait tant de bien aux plantes en souffrance.

Le jardin d’hiver ‘Fire & Ice’ attend patiemment son tour pour les réjouissances. Seul le feuillage des Cornus sanguinea ‘Midwinter Fire’ commence à se colorer.

Les plantations effectuées ces deux dernières années commencent à avoir une belle présence. Présence encore discrète pour certains végétaux, mais mois après mois, tout grandit à son rythme.

Dans le jardin ‘Woodland Walk’, où le sol est particulièrement sableux à certains endroits, la sécheresse estivale a parfois pris le dessus sur le gazon, mais tout va bien vite rentrer dans l’ordre.

Vue depuis le dessus du massif ‘Memoria ». Le vert des feuillages est encore bien présent. Je me demande si les couleurs automnales seront flamboyantes cette année. Les canicules de l’été peuvent compromettre ce beau spectacle…

Le massif ‘Naiad’s Creek’ entourant la pièce d’eau a survécu à l’été. J’ai enlevé tous les miscanthus plantés aux abords car ils grossissaient tellement vite que je devais diviser les pieds quasiment chaque année. J’ai imaginé quelques changements pour une ambiance différente, je l’espère dès l’an prochain. Wait and see…

Il a plu plus de 130 litres au m2 en à peine quelques jours et malgré cela, il manque toujours dix bons centimètres dans la pièce d’eau. A quand la prochaine averse ?