Flash info – Ouverture du jardin

J’ai le plaisir de vous annoncer que le jardin ouvrira de nouveau ses portes de 10h à 18h aux dates suivantes :

  • samedi et dimanche 14 & 15 mai 2022
  • samedi et dimanche 21 & 22 mai 2022
  • samedi et dimanche 28 et 29 mai 2022

Venez profiter d’une balade parmi les floraisons et les ambiances végétales du moment. Le tout comme toujours dans la convivialité et le partage. Ci-dessous un petit aperçu des couleurs présentes au jardin en ce moment.

Droit d’entrée : 4 EUR en soutien au Télévie (gratuit pour les enfants jusque 12 ans)

Adresse du jour : drève de la Châtaigneraie 5 à 1490 Court-Saint-Etienne

Merci de bien vouloir vous garer le long de la propriété par respect pour le voisinage.

Pour tout renseignement complémentaire : jardin.alacroiseedesmondes@gmail.com ou 0498 585876.

Au plaisir de vous recevoir dès la semaine prochaine !

Promenade au jardin

Semaine après semaine, tout change au jardin ! Les jeunes feuillages apparaissent de plus en plus nombreux sur les arbustes, les floraisons se succèdent et l’activité est plutôt intense en ce moment. Organisation est le maître-mot pour éviter de se laisser déborder par tout ce qu’il y a à faire. J’admets que je ne parviens jamais à achever toutes les tâches qui s’accumulent dans mon carnet.

Le gazon n’est pas au top en ce moment car je viens de scarifier toutes les pelouses. Un sacré travail, mais je le fais pour la second année d’affilée, et ça paie ! Le gazon est magnifique, beaucoup plus serré, il y a du coup moins d’indésirables qui s’y installent tout le feutre et la mousse enlevés servent de couvre-sol dans les massifs. Le Prunus serrulata ‘Fugenzo’ continue sa croissance imperturbable. J’ai tenté d’associer son feuillage bronze à la floraison de tulipes ‘Orange Emperor’ que l’on aperçoit entre les bouleaux jacquemontii. Et ça claque !

Les arbustes plantés au cours des années précédentes dans le talus à l’entrée se développent bien malgré de défi de l’eau vu la pente du terrain à cet endroit. En ce moment, le regard est attiré vers le Sambucus racemosa ‘Lemony Lace’, tout doré et contrastant avec le feuillage pourpre à côté.

Le feuillage bleu acier des cardons est déjà bien développé et contraste avec la floraison du Malus ‘Evereste’. Je pense que les fleurs vont durer moins longtemps cette année, vu les températures plutôt chaudes du moment et le soleil. Alors, on en profite au maximum !

Le jardin à l’arrière de la maison est en cours de réaménagement depuis un peu plus d’un an. Je continue de planter, de remplacer des plantes qui ne me plaisent plus. Petit à petit, tout pousse et les feuillages dorés apportent beaucoup de lumière en ce moment.

On clôture la promenade avec la fantastique floraison du Magnolia laevifolia ‘Summer Snowflakes’. Des pétales bien charnus et immaculés, issus de bourgeons bruns et tout doux comme du velours, et cerise sur le gâteau; du parfum !

* * * * *

« Use your smile to change the world, don’t let the world change your smile »

Tulipe ‘Exotic Emperor’

Pour la première fois depuis bien longtemps, j’ai planté quelques tulipes l’automne dernier, principalement des tulipes fosteriana et viridiflora, en espérant qu’elles reviendront l’année prochaine.

La plantation ne fut pas une tâche de tout repos, je n’aime pas trop planter des bulbes, mais on oublie vite le travail investi une fois les fleurs ouvertes, comme ici avec une tulipe que j’adore : Tulipa fosteriana ‘Exotic Emperor’, que l’on trouve aussi commercialisée sous le synonyme de ‘White Valley’. La fleur est énorme et me fait penser à une jolie pivoine blanche.

D’autres tulipes aux teintes plus chaudes tiennent ici compagnie aux bouleaux jacquemontii : Tulipa fosteriana ‘Orange Emperor’. Elles sont en fleurs depuis déjà plusieurs semaines, je n’ai pas pensé à prendre de photos avant ce dimanche, trop occupée à mille choses. Le soleil de ce week-end leur a donné un petit coup de chaud et elles commencent maintenant à flétrir tout doucement.

La semaine dernière, j’ai croisé de petits Narcisses ‘Tête-à-Tête’ en jardinerie, vendus en pots et prêts à fleurir. C’est très tard car ces narcisses fleurissent plutôt début mars. Ces petits bulbes dégageaient tellement de fraîcheur, que j’en ai ramené une dizaine de pots, maintenant plantés le long d’un sentier de promenade.

Joyeuses Pâques à toutes et tous !

Mars, mois magnifique !

Mars témoigne d’une activité frémissante au jardin. Symbole de renouveau printanier, il nous apporte un changement chaque jour pour notre plus grand plaisir.

Tout feu tout flammes, le splendide pêcher ornemental Prunus persica ‘Terute-beni’ file vers le ciel pour sa troisième année au jardin. Il grandit d’un mètre chaque année depuis sa plantation et se pare d’une multitude de fleurs depuis maintenant deux semaines, assurant le relai au niveau des arbres en fleurs.

Quelle opulence ! La couleur framboise écrasée de sa floraison est à tomber et il se plaît manifestement à merveille dans mon sol sableux et sec.

Voici l’association qui m’a le plus attirée lors de ma promenade ce jour : le jeune feuillage d’un érable, Acer palmatum ‘Katsura’, et la floraison hâtive jaune vanille de Rhododendron ‘Princess Anne’, un rhodo de petit gabarit très connu.

Le Cercis chinensis ‘Avondale’ est un grand classique du moment. Très florifère également, il est le premier de tous les cercis à fleurir au jardin et a déjà doublé de hauteur depuis sa plantation. Une valeur sûre…

Planté à la droite de l’escalier, Osmanthus burkwoodii embaume lors de la promenade. Le talus au fond doit encore s’étoffer, il reste de la place pour de futurs craquages de plantes !

Voici le dernier massif nettoyé : California Dreamin’. Un joli broyat fin pour faire ressortir les pierres de schiste et le bleu des feuillages termine le travail. Beaucoup de plantations doivent encore être ajoutées à cet endroit, tout se fait avec de la patience et de la ténacité vu les conditions difficiles de cette zone du jardin.

On ne voit que lui en montant l’allée vers la maison, le classique Magnolia x soulangeana est littéralement couvert de fleurs, et le spectacle perdure depuis plus de deux semaines maintenant. Le gel annoncé des nuits prochaines peut arriver, mon grand magnolia a rempli sa mission cette année encore…

Ouverture du jardin ce dimanche 27 mars 2022

Le jardin ouvrira de nouveau ses portes ce dimanche 27 mars de 10h à 17h. Venez profiter d’une balade au jardin, parmi les fleurs hivernales qui sont toujours visibles, mais aussi les floraisons printanières qui sont déjà bien présentes. Le tout comme toujours dans la convivialité et le partage. Ci-dessous un petit aperçu des couleurs présentes au jardin en ce moment.

Pas de droit d’entrée demandé, mais une cagnotte sera mise à votre disposition pour une contribution libre en soutien au Télévie.

Adresse du jour : drève de la Châtaigneraie 5 à 1490 Court-Saint-Etienne

Merci de bien vouloir vous garer le long de la propriété par respect pour le voisinage.

Pour tout renseignement complémentaire : jardin.alacroiseedesmondes@gmail.com ou 0498 585876.

Au plaisir de vous recevoir dimanche, et merci d’avance pour vos partages.

Ouverture du jardin ces 5 et 6 mars 2022

Le jardin ouvrira ses portes ces samedi 5 et dimanche 6 mars de 11h à 16h30. Venez profiter d’une balade parmi les fleurs hivernales, les parfums, écorces particulières, baies et feuillages persistants, le tout dans la convivialité et le partage car l’ouverture se fait pour une bonne cause.

En effet, il n’y aura pas de droit d’entrée fixe, mais une cagnotte sera mise à votre disposition pour une contribution libre en soutien à l’Ukraine. Peu d’entre vous le savent, mais mon mari Olivier était d’origine ukrainienne et il aurait certainement oeuvré à aider dans la limite de ses moyens. Dès lors, j’ai pris cette décision d’ouvrir le jardin, il est vrai de façon un peu imprévue, mais avec tout mon coeur.

Adresse du jour : drève de la Châtaigneraie 5 à 1490 Court-Saint-Etienne

Merci de bien vouloir vous garer le long de la propriété par respect pour le voisinage.

Pour tout renseignement complémentaire : jardin.alacroiseedesmondes@gmail.com ou 0498 585876.

Au plaisir de vous recevoir samedi ou dimanche, et merci d’avance pour vos partages.

L’hiver sublimé

L’hiver n’est pas encore à son apogée au jardin, mais il s’en rapproche indubitablement. J’adore cette saison et je ne suis pas pressée de voir le printemps arriver ! Ce dimanche ensoleillé a ‘boosté’ les floraisons naissantes et le soleil a rendu les couleurs hivernales encore plus vives.

Dans l’allée de l’entrée, les bruyères, les libertias , les daphnés et autre écorces et persistants dorés déploient leur palette colorée. Les libertias constituent une gageure quant au climat ici en Brabant Wallon; j’ignore jusque quand ils tiendront face au gel, mais ils en sont à leur seconde année au jardin, et même si nous ne vieillirons pas ensemble, j’en profite tant qu’ils sont présents.

Les boutons floraux des hellébores se gonflent au fil des jours. Il faut encore attendre pour la plupart d’entre eux, mais les variétés précoces sont au rendez-vous, comme ici Helleborus Ice ‘n’ Roses ‘Early Red’. L’occasion pour moi de vous renvoyer vers cet article (cliquer ici) que j’avais écrit l’an dernier au sujet des hellébores ‘Frostkiss’ qu’il faut absolument découvrir ou vers cet autre article que j’avais écrit lors du premier craquage, celui de la variété ‘Anna’s Red’ (cliquez ici).

Le port de cet arbuste est plutôt quelconque, mais ce qui importe, c’est sa floraison hivernale et surtout, oui surtout, ce parfum absolument enivrant, et même addictif qu’il exhale, l’adjectif n’est pas de moi ! On ne peut s’empêcher de profiter de cette fragrance incroyable, cadeau de cet arbuste qu’est le Chimonanthus praecox.

Dans le jardin d’hiver ‘Fire & Ice’, le Edgeworthia crysantha ‘Winterliebe’ s’installe. Il a eu un peu de mal l’an dernier, je pense face à la sécheresse de l’été précédent, mais cette année, je le trouve en forme, il a fait de nouvelles branches et est couvert de boutons floraux, qui ne devraient pas tarder à s’ouvrir. Je croise les doigts pour l’an prochain !

La sentinelle du jardin, mon Sequoiadendron giganteum, trône littéralement parmi les arbres et arbustes caducs en attente d’un printemps qui se fait de plus en plus proche. Sur la gauche, un rhododendron est couvert de boutons floraux. C’est le cas de tous les rhodos, qui ont bien profité des pluies de l’été dernier et promettent un beau spectacle en mai prochain.

Le Pinus contorta ‘Chief Joseph’ continue sa croissance, que je pourrais presque qualifier de fulgurante, car bien plus rapide que ce que j’avais lu à son sujet. Cela fait deux ans que je lui taille les chandelles au printemps pour le rendre plus compact, et cette méthode fonctionne à merveille.

Tout proche d’un sentier de promenade, tels des bonbons rose, les fleurs du Viburnum bodnantense ‘Dawn’ offrent aussi un parfum hivernal, plus subtile et discret que le Chimonanthus, mais très agréable.

Dans le jardin sec ‘California Dreamin’, les hébés sont toujours au rendez-vous, comme celui-ci, Hebe ‘Red Edge’ avec ses extrémités violettes. Les hébés exigent un sol parfaitement drainé, donc attention à leur donner les conditions de plantation dont ils ont besoin pour les voir s’épanouir et ne jamais oublier que ces plantes restent malgré tout, sauf quelques variétés plus rustiques, des frileuses qui peuvent disparaître face à un gros coup de gel.

Pour d’autres massifs, c’est le repos tranquille jusqu’au printemps et les persistants assurent la structure, voire plus avec un peu de rêverie et d’imagination !

Les Tricots du Télévie

Outre l’ouverture du jardin au profit du Télévie ,de charmants tricots sont également disponibles à la vente au profit de la lutte contre le cancer.

Tous les tricots sont réalisés à la main, laine 100% agneau en provenance de Scandinavie, filée à la main.

Pour tout renseignement, me contacter :

  • par email : jardin.alacroiseedesmondes@jardinalacroiseedesmondes
  • via la page Facebook du jardin : « A La Croisée des Mondes – jardin privé »

Possibilité d’envoi postal

LES MODÈLES « SPECIAL NOËL »

LES MODÈLES FLORAUX

LES MODÈLES TRADITIONNELS

Floraisons en sursis !

Tous les jardiniers, amateurs ou pros, auront les yeux braqués sur le thermomètre la semaine prochaine.  Tout explose en ce moment au jardin, les fleurs ainsi que les jeunes feuillages qui débourrent !

Il y a bien sûr les bruyères qui font de la résistance.  Erica veitchii ‘Gold Tips’ est toujours au rendez-vous !  Je compte bien la protéger si nécessaire.

Le Magnolia soulangeana est en fleurs depuis deux semaines.  Chaque année, on se demande si l’on pourra profiter de sa floraison, qui peut être anéantie par une seule nuit de gel.  Parfois on en profite un mois, parfois un jour. Personnellement je trouve cette incertitude assez merveilleuse, elle rend jubilatoires les années où la floraison est particulièrement longue.

Avez-vous remarqué que quelques mètres carrés de gazon ont fait place à de nouveaux massifs ?  Les plantations sont en en cours !

Le Chaenomeles speciosa ‘Madame Butterfly’ entame sa seconde année au jardin. Un très joli ton rosé et des pétales flammés de blanc.  Je vais tenter de le bouturer cette année.

J’adore les Pieris, surtout ceux à floraison bien colorée, et je dois dire qu’ici, ils se plaisent relativement bien. Voici Pieris japonica ‘Polar Passion’, planté à l’automne 2019 et littéralement croulant sous les fleurs ce printemps. 

.

Le Prunus persica ‘Terute-beni’ peut lui aussi être pris par le gel vu sa floraison précoce.  Mais sa couleur ne laisse personne indifférent, et c’est comme pour le magnolia, il faut faire preuve de zénitude par rapport au côté éphémère des choses. Ce prunus a la particularité d’être bien fastigié, mais attention, ce n’est pas un petit gabarit ! Il a grandi d’environ 70 cm, si pas plus,  pour sa première année au jardin en 2020. 

La haie fleurie d’Osmanthus burkwoodii embaume…

Les stars du moment sont les cerisiers, ici le « petit » dernier : Prunus incisa ‘Paean’.

La nature est donc implacable et nous apprend à profiter exclusivement du moment présent, sans se prendre la tête sur un avenir incertain que nous ne maîtrisons pas.  Mais on peut anticiper quelque peu.  Ici, les protections sont prêtes là où on peut facilement protéger les petits cadeaux de la nature.