Rester zen ?

Maintenant que les travaux d’égouttage sont terminés, la zénitude est revenue.  Mais je dois dire qu’en plein chantier, mon petit cœur s’est parfois serré. Retour sur une semaine cruciale.

3212700173

La pelleteuse est arrivée, les tranchées allant de 1m30 à 1m50 de profondeur ont été creusées.  Les sumacs de Virginie sur la gauche dans le talus menant vers la rue ont été arrachés.

3212700173

Voici la photo la plus apocalyptique du chantier.  On ne voyait plus rien à travers les vitres de la veranda. La terrasse fût sollicitée.  Il fallait retrouver le tuyau sortant de la dernière chambre de visite d’où partent les drains et se brancher à ce tuyau pour diriger les eaux usées vers le réseau public en contrebas du talus 30 mètres plus loin.

Je dois dire que les ouvriers ont travaillé comme des chefs, à ma grande satisfaction.  Très précautionneusement, enlevant trois carrelages à la fois et creusant pour ne pas casser la terrasse inutilement, ils faisaient attention aux plantes, aux murets, au réverbère, bref un travail nickel à recommander.  Ils sont restés six jours.  Chapeau bas à leur courage car ils ne font pas un métier facile et sont constamment exposés aux caprices de la météo.

1049698569

Le chantier terminé, il a fallu tout nettoyer.  Trois séances ont été nécessaires pour que je vienne à bout de toutes les poussières.  Heureusement que la météo a été particulièrement clémente et a donc facilité les choses.

3064556803

Les plantations ont été remises en place près de la veranda.  Les bruyères darleynsis ‘Kramer’s Rote’ ont été replantées au même endroit.  J’ai cependant apporté quelques modifications. Le Cryptomeria japonica ‘Little Champion’, qui a maintenant bien grandi depuis que je l’avais initialement planté, a été déplacé pour être plus à l’aise et pour cacher aussi le boîtier noir contre le mur qui contient le système de télécommande de l’éclairage du massif.

Le Buxus sempervirens ‘Elegans’ a reçu une place de choix au centre de la plate-bande.  Le crocosmia a été divisé.  Tout à gauche, la topiaire en if qui a été retirée ne pourra pas y être replacée car elle a été légèrement endommagée.  Je vais la retailler et la planter ailleurs.  C’est l’occasion de réfléchir à un remplaçant.  Pour le moment, je pense à un Ligustrum ‘Lemon, Lime & Clippers’ dont j’ai un exemplaire au jardin à déplacer et qui pourrait convenir.  Il apporterait de la lumière au massif.

140421494

Dans l’autre massif, j’ai étalé les terres et j’ai choisi d’y déplacer le Chamaecyparis pisifera ‘Sungold’ car c’est un conifère qui a besoin de place. Le filtre devra être caché, je réfléchis comment…  J’ai planté un nouveau venu, un Leycesteria ‘Golden Lantern’. Il était sur ma liste depuis un moment.  Son feuillage vert tendre va éclairer l’endroit.  Pour le reste des plantations, je dois réfléchir et puis choisir.  Je sais déjà qu’il y aura le Berberis thunbergii ‘Golden Rocket’ et plus loin, hors photo, un Lespedeza.

3038065110

Le gazon a bien dégusté. On aperçoit l’if topiaire en attente d’être déménagé. Il n’a pas bougé depuis, mais ça n’a pas l’air de le déranger. Moi non plus, je dois dire ! La situation est maintenant un peu meilleure que sur la photo.  Jai raclé le plus de terre possible au-dessus du gazon et j’ai utilisé le tuyau d’arrosage avec un jet puissant pour nettoyer l’herbe.  Pour la remise en état finale, il faudra attendre le printemps.

3486868150

Dernière photo du jour : une page blanche car le talus doit être complètement replanté sur une surface de 6 mètres sur 3. Et je ne sais pas encore avec quoi…  Sol en pente, hyper sableux. La photo est trompeuse pour la pente. Et surtout, avant de remettre les terres en place et de préparer le sol aux plantations, il me faudra d’abord exploser la souche de bambou dont les jours sont comptés. Travail en cours…

A très bientôt pour la suite !

12 réflexions sur “Rester zen ?

  1. Heubrecq

    Tout sera encore plus beau dans l’avenir et j’ai déjà quelques pistes pour le talus!Félicitations à l’entreprise et au maître d’oeuvre – à la maîtresse d’oeuvre!

    J'aime

  2. Françoise de Marilles

    Quel travail titanesque en effet ! J’imagine l’émotion, la tension, la fatigue durant toute cette période. Même si on est reconnaissant aux ouvriers consciencieux et compétents.. c’est tout de même impressionnant. Je suis sure que d’ici un an, on ne verra plus rien et tout sera oublié ou plutôt sera juste une anecdote… Bravo en tout cas pour la remise en ordre qui est déjà effectuée.

    J'aime

  3. Aline

    Quand on voit l’énormité du chantier, on est bien content que cela soit terminé ! Heureusement que maintenant vous allez pouvoir cogiter pour réaménager l’espace, moment bien agréable… En tous les cas, bravo pour le nettoyage qui n’a pas dû être une partie de plaisir !

    J'aime

  4. CUYX danielle

    Chère Betty,
    Quel travail titanesque a été fait. Tu as dû avoir beaucoup de courage pour réaliser tout cela. Tu as toute mon admiration. Surtout avec les pluies et le froid. Tu mérites un bon repos maintenant. Je t’embrasse. Danielle

    J'aime

  5. Merci Gérard ! Déjà merci pour tes cogitations, je cogite moi aussi mais je suis certaine que ma liste doit être bien maigre à côté de la tienne ! Je suppose que je peux planter même en hiver du moment que l’on est hors gel… Aussi un nouveau projet d’envergure va bientôt démarrer 😉

    J'aime

  6. Merci Aline, oui c’est certainement l’inconnu qui fait un peu peur, on se demande si tout va bien se passer. Ce fut le cas. Maintenant, il faut juste du courage et du travail pour tout recréer.

    J'aime

  7. Merci Danielle, c’est très gentil de ta part ! J’avoue que j’ai dû parfois porter mon courage à deux mains, mais j’y suis arrivée ! Et quand c’est fait, la satisfaction est là et on sait qu’on peut le faire. J’espère que tu vas bien, je t’embrasse et te souhaite une très belle semaine !

    J'aime

  8. fabienne UTEN

    Travail fait avec soin, élégance et plein d’idées.
    Encore et toujours BRAVO Betty. J’ai hâte de découvrir le jardin en 2018.

    J'aime

  9. Monique D (B - Maransart)

    Quel travail. J’admire ton courage car j’ose avouer que j’appréhende le jour où la commune décidera que nous devrons nous raccorder aux égouts. A plus de 70 ans certains travaux deviennent pénibles.
    Au printemps prochain ton jardin retrouvera sa beauté.
    Je t’embrasse.

    J'aime

  10. Emmanuelle

    Bonjour Betty .Mais quel travail pour vous et c’est avec admiration que je vois que tout est presque prêt pour faire des nouveaux massifs .Un peu de repos et un hiver pour vos réflexions des plantations .Vous avez de la chance d’avoir des ouvriers qui ont bien pris soin pour les travaux le ouf devait être agréable à la fin .
    Vous avez un jardin magnifique A faire à suivre …..
    Belle semaine à vous .
    Emmanuelle

    J'aime

Les commentaires sont fermés.