Métamorphoses

J’aurais pu également choisir comme titre « Fire & Ice : Phase 2 », mais la sonorité et la définition de ce mot ‘métamorphoses’ me plaisent beaucoup.  Car oui, le jardin d’hiver est en train de s’agrandir…

En ce dimanche où les jours vont bientôt rallonger, je peux dire que le solstice d’hiver constitue une passerelle vers un nouveau départ.  J’aime assez !

20191218_135235

En premier lieu, je suis en train de faire disparaître la grande bordure d’alchémilles mollis qui longe l’allée de l’entrée.  Elle a fait son temps, elle m’a rendu service pendant dix ans, mais elle ne cadre plus avec le style vers lequel cette partie du jardin se dirige.

Il s’agit là d’un sacré travail, que j’exécute petit à petit, car l’alchémille est une plante aux racines plutôt coriaces et il ne faut pas en laisser dans le sol, sous peine de la voir pousser à nouveau.  Je suis arrivée à la moitié de la tâche, soit environ 12 mètres de bordures arrachées, et dès que la météo et mes congés le permettront, je reprendrai les séances d’arrachage.

20191218_135305

En plein milieu de cette bordure, j’ai déjà effectué quelques plantations, que l’on discerne à peine.  Au milieu, un beau Nyssa sylvatica à trois troncs, ramené de la pépinière de Kalmthout, est venu prendre place.   Je reparlerai de cet arbre aux couleurs magnifiques le printemps prochain, lors du débourrage de son feuillage.

Tout à droite, mais hors cadre, j’ai enfin trouvé (grâce à l’aide précieuse de mon amie-jardin F., que je remercie !) le Liquidambar styraciflua ‘Naree’.  Patience pour les premières photos…

20191218_150924

Les Cornus sibirica ‘Midwinter Fire’ portent vraiment bien leur nom.  On ne voit qu’eux à gauche lorsque le soleil s’y reflète (ou pas !).

Lors de l’abattage des bouleaux, fin décembre 2017, qui marque le début du remaniement complet de cette zone (voir l’article à ce sujet ici). j’avais laissé en place ce grand laurier-cerise, pris à l’époque dans les bambous et finalement apportant de l’ombre aux jeunes plantations à sa gauche.  Mais il temps d’embrayer et de passer la vitesse supérieure !

20191218_162652

Cette semaine, j’ai fait table rase et le laurier-cerise a été abattu.  Il me reste à déplacer toutes les branches près du garage et à les broyer; travail en cours…

J’aime la vue du jardin d’hiver sur cette photo.  Les rameaux nus colorés des arbustes apportent de la lumière et la haie de hêtres de mes voisins ne pouvait pas mieux tomber comme fond de massif car elle aussi apporte beaucoup d’éclat et d’harmonie à l’ensemble.

Avez-vous remarqué que j’ai écrit « métamorphoses » au pluriel dans le titre ?

20191108_074222

En voici la raison. Tout contre la maison à l’arrière, trois vieux hêtres ont été démontés début novembre, constituant une entreprise assez ardue car ils étaient si proches de la maison, à peine quelques mètres.  Tout s’est très bien déroulé grâce à l’intervention de Nicolas Rijs.  Ces hêtres étaient touchés par la maladie, comme le sont nombre d’entre eux malheureusement dans nos régions, et également abîmés par le soleil.  Une décision difficile mais vraiment nécessaire, il ne fallait plus trop traîner.

20191112_164741

C’était donc début novembre.  Depuis, j’ai terminé de ranger les 40 stères de bois (il n’en fallait vraiment pas plus !), et l’an prochain, je pourrai envisager la suite de l’aventure…

 * * * * *

« On ne peut rêver que si l’on a les pieds sur terre.  Plus les racines sont profondes, plus les branches sont porteuses. »

                                                                                   Juliette Binoche

16 réflexions sur “Métamorphoses

  1. Mon dieu,quel boulot,tu as abattu avec l’aide bien sûr d’un professionnel pour tronçonner les trois hêtres.Il fallait rentrer les 40 stères de bois(cela fait de sacrés tas),ce n’était pas une mince affaire mais tu es courageuse heureusement et tu as encore de la force et de l’endurance.On voit bien les Cornus sibirica ‘Midwinter Fire’,une splendeur en hiver mais je découvre toutes ces nouveautés grâce à toi.
    Les métamorphoses annoncent de nouvelles plantations et je serais ravie de les découvrir.Même si on n’aperçoit pas le Liquidambar styraciflua ‘Naree’,je suis allée fouiner chez les pépiniéristes du net et j’ai découvert un arbre super lumineux,une nouvelle perle dans ton magnifique jardin.
    Prends soin de toi et à bientôt,dans ton jardin tout en harmonie.

    Aimé par 1 personne

  2. Françoise Dubois

    Que de changements depuis ma visite, ton ‘métamorphoses’ au pluriel en atteste.
    Je souris car avec du bois, on a chaud plusieurs fois 🙂 , quel travail.
    Ton jardin va être magnifique Betty, bon courage pour la suite de l’aventure.

    J'aime

  3. Françoise de Marilles

    Quel travail ! Bravo à la personne qui abattu les hêtres ! Mais aussi bravo pour le nettoyage des alchemilles… Tous des beaux arbres sont en place… C’est un bonheur en perspective que de les voir s’épanouir ! Le jardin est très propre ! je suis impressionnée d’autant plus que moi je laisse un peu tout mariner durant l’hiver…

    J'aime

  4. Marie-Line PONS

    Coucou Betty
    C’est toujours un plaisir de vous lire. Que de changements depuis ma visite !!!! Vous avez abattu un travail monstrueux. Vous êtes une force de la nature. Vous avez un jardin magnifique et vous arrivez encore à l’embellir. Je pense bien à vous. Je vous embrasse.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s