Floraisons en sursis !

Tous les jardiniers, amateurs ou pros, auront les yeux braqués sur le thermomètre la semaine prochaine.  Tout explose en ce moment au jardin, les fleurs ainsi que les jeunes feuillages qui débourrent !

Il y a bien sûr les bruyères qui font de la résistance.  Erica veitchii ‘Gold Tips’ est toujours au rendez-vous !  Je compte bien la protéger si nécessaire.

Le Magnolia soulangeana est en fleurs depuis deux semaines.  Chaque année, on se demande si l’on pourra profiter de sa floraison, qui peut être anéantie par une seule nuit de gel.  Parfois on en profite un mois, parfois un jour. Personnellement je trouve cette incertitude assez merveilleuse, elle rend jubilatoires les années où la floraison est particulièrement longue.

Avez-vous remarqué que quelques mètres carrés de gazon ont fait place à de nouveaux massifs ?  Les plantations sont en en cours !

Le Chaenomeles speciosa ‘Madame Butterfly’ entame sa seconde année au jardin. Un très joli ton rosé et des pétales flammés de blanc.  Je vais tenter de le bouturer cette année.

J’adore les Pieris, surtout ceux à floraison bien colorée, et je dois dire qu’ici, ils se plaisent relativement bien. Voici Pieris japonica ‘Polar Passion’, planté à l’automne 2019 et littéralement croulant sous les fleurs ce printemps. 

.

Le Prunus persica ‘Terute-beni’ peut lui aussi être pris par le gel vu sa floraison précoce.  Mais sa couleur ne laisse personne indifférent, et c’est comme pour le magnolia, il faut faire preuve de zénitude par rapport au côté éphémère des choses. Ce prunus a la particularité d’être bien fastigié, mais attention, ce n’est pas un petit gabarit ! Il a grandi d’environ 70 cm, si pas plus,  pour sa première année au jardin en 2020. 

La haie fleurie d’Osmanthus burkwoodii embaume…

Les stars du moment sont les cerisiers, ici le « petit » dernier : Prunus incisa ‘Paean’.

La nature est donc implacable et nous apprend à profiter exclusivement du moment présent, sans se prendre la tête sur un avenir incertain que nous ne maîtrisons pas.  Mais on peut anticiper quelque peu.  Ici, les protections sont prêtes là où on peut facilement protéger les petits cadeaux de la nature.

14 réflexions sur “Floraisons en sursis !

  1. J’espère que tu pourras préserver les boutons et les fleurs qui vont s’ouvrir.Même si ce n’est guère aisé,il serait regrettable que de telles beautés soient agressées par le froid ou la grêle.
    Je suis vraiment charmée par les fleurs de couleur vive du Prunus persica qui se dresse fièrement dans le parterre et je découvre l’ Erica veitchii ‘Gold Tips’.Je ne savais point qu’il existait des bruyères arbustives;celle que tu possèdes est du plus bel effet.
    Bon week-end pascal,Betty et à bientôt pour d’autres floraisons dans le nouveau parterre que tu as créé.Je pense qu’il est tout en courbes?Me trompe-je?

    Aimé par 1 personne

  2. Madame Butterfly, Polar Passion et ce Prunus persica, des beautés rares ! Et d’autant plus précieuses qu’elles sont éphémères ! Merci pour cette magnifique palette de roses. Et croisons les doigts pour que les prochaines nuits soient plus clémentes qu’annoncées.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s