Le courage retrouvé

Parce que oui, figurez-vous que je l’avais perdu.  Impossible de le retrouver depuis quelques semaines… 

allée.jpg

Fin juillet, j’ai décidé de rafraîchir l’allée. Vider soigneusement les joints entre les pavés au nettoyeur à pression, rejointoyer au ciment l’extérieur du « rond-point » et étendre 1200 kg de fin gravier dans les joints.  Il m’a fallu quelques jours, pour ne pas dire quelques semaines pour tout faire, mais c’est tout beau maintenant !

IMG_6256.JPG

Je me suis également dit que je devais me simplifier la tâche maintenant que j’entretiens le jardin seule.  Mais sans perdre le côté esthétique. J’ai donc décidé d’étêter mes topiaires en if près de la veranda.  J’adore ! C’est plus graphique. Et plus prudent car j’arrive à tailler les ifs jusqu’en haut sans jouer les acrobates avec un taille-haie en main.

le_nouveau_jardin_anglais.jpg

L’idée m’est venue en voyant la couverture du livre ‘Le nouveau jardin anglais’ et cette photo de Pettifer Garden.  Un jardin que j’aimerais visiter un jour.

.facebook_1474822819865.jpg

Ensuite ce fut une petite traversée du désert pendant deux semaines, puis le rangement du bois pour cet hiver fin août. Pas besoin d’aller à la salle de fitness pour faire de la musculation !

Et puis, après cela, zou, tout mon courage est parti, disparu.  Impossible d’aller au jardin. Une overdose ? Peut-être…  Et ce matin, joie et bonheur quand j’ai senti l’envie revenir.  Et avec elle le besoin d’écrire la vie du jardin sur le blog.

IMG_6368.JPG

J’ai commencé en douceur.  Le Juniperus pfitzeriana a été taillé.  Je le fais au sécateur en prenant chaque branche trop longue et en coupant sous une autre branche de façon à ne pas voir le bois taillé.  De cette façon, la coupe reste naturelle.  Ce serait un massacre si on le faisait au taille-haie.

Juste à côté, le mur de lierre a été remis en état.  Ensuite, direction la serre.

IMG_6371.JPG

J’ai voulu prendre un peu d’avance sur le nettoyage d’automne en retirant déjà le houblon doré qui recouvrait l’arche. Il était dans un état affreux, les feuilles majoritairement brûlées par le soleil.  une petite taille des haies en if et un coup de râteau pour les feuilles et voilà pour la journée.

Une petite liste a été dressée des interventions que je compte faire dans les jours prochains, probablement la suite pour demain soir.

A très bientôt !

20 réflexions sur “Le courage retrouvé

  1. gillet

    Très joli cet abri pour le bois! Il est vrai que les soirées commencent à se rafraichir, une petite flambée sera bientôt la bienvenue.
    Nous avons tous un coup de « mou », à un moment ou l’autre, l’essentiel c’est qu’il soit de courte durée et nous donne des ailes pour la suite.
    Bon courage pour le nettoyage automnal au jardin.
    Laurence

    J'aime

  2. agnès

    Très heureuse de vous lire à nouveau.
    On a tous besoin de s’arrêter un moment et je ne crois pas que c’est un manque de courage, mais le corps et l’esprit doivent pouvoir « souffler » un peu et pendant un temps plus ou moins long. Ça dépend de chacun.
    Et vous aviez déjà tellement œuvré pour les portes ouvertes de votre jardin, qu’un peu de repos mental et physique s’imposait.
    Avec toute cette énergie retrouvée, je vous souhaite un bel automne au jardin.
    Amicalement
    Agnès

    J'aime

  3. Béné

    C’est normal que tu aies eu une baisse d’énergie et d’envie. Tu sais, je suis épatée par la force dont tu as fait preuve cette année. Il veille sur toi là-haut ton Olivier. J’en suis sûre. Il faut vraiment que ton jardin reste un plaisir et pas des travaux forcés. En tous cas, tu vas pouvoir te réchauffer le corps et le coeur tout cet hiver. Belle semaine Betty.

    J'aime

  4. Françoise

    Je trouve cette taille de topiaire ravissante en effet ! Courage, nous entrons en effet dans une période très dense dans l’entretien des jardins.. Merci pour le conseil de taille du juniperus.

    J'aime

  5. Danielle CUYX

    Très beau ce que tu as fait. Du courage, il en faut quand on a un grand jardin. Pour ma part, j’en ai à revendre, mais j’ai
    de gros problèmes de dos et je dois beaucoup ralentir. Je cherche d’ailleurs une personne qui pourrais m’aider, mais c’est pas facile à trouver. Pour la taille, il y a les jardiniers, mais pour le reste…. A très bientôt. Danielle

    J'aime

  6. je compatis pour le courage envolé, car ici aussi j’ai eu un gros coup de mou.. pas facile à surmonter tous le stress, mais le jardin aide beaucoup, n’est ce pas?
    je suis admirative du travail que tu as fait, du beau boulot!
    bonne journée, amitiés de l’ouest
    (je me suis inscrite car j’ai manqué tous les précédents billets de ton « nouveau » blog, dommage)

    J'aime

  7. Sophie

    Rien d’étonnat à ce que tu aies éprouvé une lassitude, un ras le bol après ces travaux d’hercule!
    Je suis souvent lasse du jardin pendant la période estivale puis ça revient doucement avec l’automne!
    On ne peut pas être à fond tout le temps. Je suis admirative de tout ce que tu accomplis seule.
    Ton mari doit lui aussi t’admirer de là haut!
    Tu es formidable et ton jardin l’est tout autant!
    Je t’embrasse bien fort
    Sophie
    chouchouhouse.blogspot.com

    J'aime

  8. Merci beaucoup Laurence, oui j’aime beaucoup cet abri (réalisation maison de mon mari Olivier). Mettre un peu de couleur et travailler avec deux tons donnent une touche que j’aime beaucoup. Merci pour votre passage !

    J'aime

  9. Merci beaucoup Agnès, il est vrai que j’avais mis les bouchées doubles, voir triples, pour que tout soit impeccable fin juin. Le corps a ses limites. Merci pour vos encouragements !

    J'aime

  10. C’est très gentil, Béné. Je suis d’accord qu’il n’est pas question que ce soit des travaux forcés et que l’on reste toujours dans une démarche de plaisir et de passion. Je ne pourrais pas travailler comme cela si je n’aimais pas. Très touchée par tes jolies pensées, que je partage bien sûr. Un ange veille… Gros bisous

    J'aime

  11. Merci pour tes encouragements, Catherine, oui le jardinage est une véritable thérapie. Je vais aussi reprendre mes article de façon plus régulière, j’ai plein de choses à dire 😉 Merci et bonne journée !

    J'aime

  12. Tu es très gentille, Sophie, merci infiniment. C’est vrai qu’il faut parfois lever le pied, et je dois admettre que j’ai une sorte de pression, de crainte de ne pas m’en sortir seule, mais il fait avancer pas après pas, selon ses possibilités. Je prends cette année comme un test. Je t’embrasse, gros bisous Sophie !

    J'aime

  13. Bravo pour vote tenacité en depit des adversités et bravo pour le résultat. Je pense que vos internautes sont comme moi admiratifs et vous soutiennent de loin. Amicalement. Denise

    J'aime

  14. bravo car les coups de mou je connais et moi qui avait de l’aide avec un petit jeune qui est resté 1 an , maintenant je me retrouve seule aussi et j’ai du mal a assumer .bon courage

    J'aime

  15. Plus trop présent sur la toile au niveau des blogs, en refaisant un tour je suis tombé sur cette très triste nouvelle, votre jardin était dans les premiers que je découvrais via les blogs et il contenait beaucoup de beauté sur les choix d’espèces et d’arrangements.
    Donc grosses bises et courage à vous pour l’entretien de votre jardin rempli j’imagine de très beaux souvenirs.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.