La belle ‘Anna’s Red’

Je n’aime pas trop le feuillage des hellébores orientaux (car oui, hellébore est masculin).  Je le trouve plutôt coriace et grossier, il faut le couper en hiver car il est souvent atteint de taches noires et cache les fleurs au printemps.  Alors, allons voir ailleurs si le bonheur ne s’y trouve pas !

IMG_4213

Il y a tout juste un an, j’ai planté dans le jardin d’hiver Fire & Ice ce qui dorénavant est devenu mon hellébore préféré : Helleborus ‘Anna’s Red’.  Un petit bijou ! Il n’a que des qualités; je ne lui ai à ce jour trouvé aucun défaut.  Il s’agit d’une obtention de l’Anglais Rodney Davey qui d’après mes lectures, serait commercialisé depuis seulement 2013.  Il s’agit donc d’une obtention très récente !

Autre information collectée à propos de cet hellébore : il s’agit d’une croisement entre H. lividus, H. niger et H. x hybridus.  Pour la petite histoire, le nom ‘Anna’s Red’fait référence à Anna Pavord, journaliste anglaise spécialisée dans le jardinage.

IMG_4214

Parlons tout d’abord de la fleur.  Les boutons sont d’un pourpre bien foncé.  La fleur se tient bien droite et le cœur est bien visible sans devoir se baisser à ras du sol.  Des étamines bien marquées…  Les tiges pourpres et d’une belle hauteur, dépassant du feuillage, sont de toute beauté et forment un joli contraste avec le feuillage.  Concernant la couleur des pétales, il faut avouer que les photos ne rendent pas bien ce côté pourpre et velouté que l’on peut admirer en vrai.  J’aime beaucoup leur forme bien arrondie et il faut bien l’avouer, c’est un magnifique spectacle que de voir la lumière du soleil au travers des pétales.

IMG_4175

Le feuillage est selon moi la cerise sur le gâteau.  Il est d’un très beau vert bleuté mais pas pâle du tout, et surtout nervuré de blanc,  le pétiole étant pourpre également, comme on peut le voir sur la photo ci-dessus.  Je n’ai jusqu’à présent pas remarqué de tache noire sur le feuillage.

IMG_4180

‘Anna’s Red’ a admirablement résisté à la canicule 2018, et malgré cette période difficile survenue à peine 3 mois après la plantation, il est absolument couvert de fleurs en ce moment.  Il aime un sol neutre et drainé.  Il est pour le moment plantée à exposition ensoleillée, ce qui, je pense, n’est vraiment pas idéal vu mon sol relativement sec, mais dans quelques jours, un nouvel arbre sera planté à proximité et va venir lui apporter la mi-ombre dont il a besoin.

IMG_4182

On multipliera ces belles vivaces en divisant les souches juste après la floraison.

Un dernier détail : on se les arrache ! Il n’est donc pas facile de se les procurer car souvent, les pépiniéristes qui les proposent à la vente sont très vite en rupture de stock. Plantés en deux exemplaires au jardin pour assurer une belle présence, vivement qu’ils puissent être divisés et multipliés…

*  *  *  *  *  *

« Il faut hurler avec les loups, si l’on veut courir avec eux »

11 réflexions sur “La belle ‘Anna’s Red’

  1. Cet hellebore est le seul qui résiste dans mon jardin.il supporte le froid sec, l’humidité et la canicule! Tout quoi! Chez moi il commence juste à fleurir car il est planté plus à l’ombre qu’au soleil.

    J'aime

  2. Caroline JardindesPixies

    Quelle magnifique couleur. Je l’ai vue également sur un autre blog. Si tu dis qu’il est rare, j’aurai peu de chance de le croiser.

    J'aime

  3. Je l’ai aussi. Caroline, je l’ai eue chez Bastin. Il y en a chaque année. J’en suis très contente et elle fleurit aussi un peu avant les orientalis. Un régal. J’ai aussi la Dorothy s Dawn. Je crois que chez eux il y en a 5 ou 6 variétés différentes de ce fameux groupe « Marble ». Bises

    J'aime

  4. Monique D (B - Maransart)

    Quel couleur sublime pour cet hellebore.
    Puisque j’envisage de remplir certains parterres, je vais me mettre à la recherche de cette vivace.
    Je me régale à chaque fois que tu publies un article.
    Bisous.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.