California Dreamin’

Derrière ce titre accrocheur se cache le nom du nouveau massif en train de sortir de terre. Petit retour en arrière…

IMG_1917

Mai 2018, voici la zone après le retrait des bambous. Un nouvel espace ne demande qu’à être occupé, d’une longueur de 12m et de 3 à 4m de large selon les endroits. Surtout ne pas se décourager, ne regarder que droit devant soi !

20200705_191109

Voici la situation en 2019. Après avoir terminé le terrassement à la bêche fin 2018 et étendu le broyat pour limiter la pousse des indésirables, je laisse le tout en l’état car trop occupée à aménager d’autres endroits du jardin. D’énormes tas de broyats sont stockés en attente. Il reste des lauriers-cerises à enlever et dessoucher ainsi que des acacias.
Si l’on se lance dans des aménagements au jardin, je trouve qu’il est très important de prendre des photos durant les différentes phases des projets car plus tard, on se rend compte du travail abattu et moi, ça me donne la pêche pour continuer !

20200817_121548

Après moult réflexions, j’ai décidé cet été de m’y mettre pour de bon, même si d’autres projets sont en cours de réalisation ailleurs et prendront inévitablement du retard. J’en avais assez de voir cette zone en attente depuis si longtemps.

Tout d’abord décaisser un sentier qui s’enfonce entre les massifs pour donner du relief et l’impression que l’on est dans un bois. Il faut en effet traverser cette petite zone ombragée avant de déboucher sur la partie ensoleillée de California Dreamin’. Heureusement, le sol est très sableux et la bêche s’enfonce sans problème.

Les pierres de schiste qu’il me restait de la construction de l’escalier l’an dernier seront parfaites pour tracer un chemin d’allure naturelle. D’abord les poser pour définir le tracé, puis les enterrer pour ne pas y trébucher.

IMG_1186
La terre est très ingrate à cet endroit. Du sable et du gravier, le tout à exposition plein sud, avec des pentes des deux côtés. Un défi pour la suite. Mais que planter…

Je suis d’abord partie dans mes réflexions sur des graminées plantées en masses, avec des vivaces réclamant peu d’arrosages, mais pas très convaincue car ce genre de plantations demande beaucoup d’entretien. Il n’y a rien de plus prenant en temps que d’entretenir des vivaces et donc je les limite au minimum au jardin. Il sera temps d’en planter quand je serai à la retraite !

Et puis sur base de conseils reçus (et je remercie infiniment la personne – elle se reconnaîtra certainement si elle lit cet article – qui m’a poussée à réfléchir plus loin et m’a dit qu’il fallait OSER, car c’est ce mot qui a été décisif pour moi), je suis partie sur une autre piste. Celle des arbres et arbustes un peu moins rustiques, étant donné que les paramètres de sol et d’exposition sont idéaux pour tenter l’expérience. Car oui, cela reste une expérience, il ne faut pas l’oublier ! On ne sait absolument pas de quoi seront faits nos hivers futurs.

IMG_1322

Les plantations ont maintenant commencé et le nom du massif s’est imposé de lui-même (j’en profite d’ailleurs pour partager cette magnifique reprise de California Dreamin’ par Sia, j’adore !). Vivement que tout grandisse et que d’autres plantes viennent s’ajouter à celles-ci !

816pu6BHe3L

Quatre cultivars de céanothes, pas toujours faciles à dénicher en pépinière, ont été choisis en validant mes choix grâce à ce superbe livre sur le sujet. Car certains céanothes sont moins fragiles que d’autres. J’espère pouvoir les voir en fleurs l’an prochain, on verra !

IMG_1330

IMG_1332

J’ai également tenté la plantation du Convolvulus cneorum, le liseron arbustif, au beau feuillage soyeux gris bleuté.

IMG_1341

Soyons fous, je tente aussi le Gomphostigma virgatum, un bel arbuste originaire d’Afrique du Sud, en fleurs en ce moment. Des fleurs d’une très grande délicatesse, se balançant au bout de longues tiges au feuillage argenté également. Je pense qu’il faudra arroser régulièrement cette beauté, pas certaine qu’elle tiendra dans mon désert.

IMG_1189

Parfaitement rustique dans notre région, le Cotinus coggrygria ‘Lilla’ vient apporter un peu de contraste au niveau des couleurs. Un dur à cuire au niveau de la résistance à la sécheresse. Je l’ai ailleurs au jardin et il n’a jamais été arrosé durant la période de sécheresse de cet été; il est toujours resté dans un état impeccable.

610W246QA8L

Autre lecture à recommander, ce livre sur les Hebes, dont plusieurs cultivars ont également pris place au jardin, on en reparlera plus tard.

IMG_1337

Comme beaucoup, j’ai donc aussi craqué pour cet Hebe Addenda (R) ‘Donna’ qui inonde les jardineries en ce moment. C’est celui en qui j’ai le moins confiance concernant sa rusticité, mais comment ne pas se laisser séduire par sa floraison…

IMG_1339

21 réflexions sur “California Dreamin’

  1. Quel beau chantier ! Bonne idée de prendre en photo les friches et les zones en attente de plantation pour avoir, bientôt, le plaisir de prendre la mesure du travail accompli. J’ai toujours rêvé de céanothes mais je n’ai eu que des échecs (et je ne parle pas des hébés). Je suis curieuse de connaître les cultivars qui résisteront… Tous mes voeux de réalisation de ce rêve californien !

    Aimé par 1 personne

  2. Guillaume FLORENTIN

    Merci pour les conseils de lecture 😁,et quel entrein,bravo…ça me motive pour mes prochains carrés de potager…J ai hâte de voir le résultat l année prochaine…Et planter un liseron alors qu on cherche à s en débarrasser…
    Bravo a vous…

    Aimé par 1 personne

    1. Brigitte Binard

      Les hebes que l’on admire avec tant d’envie en UK vont donc faire leurs armes chez toi, Betty, je leur souhaite longue et belle vie parmi tes plantations👏
      Le gomphostigma ne semble pas gélif, je l’ai depuis 4 ans au jardin, sans protection. Petit plus, il se bouture très facilement, j’ai fait quelques heureuses ce printemps😀à bientôt pour un nouveau sujet! Bravo pour leur pertinence et les splendides photos qui les accompagnent

      Aimé par 1 personne

    2. J’espère que tout se passera bien, Brigitte, et si l’expérience s’avère être un échec, car il faut rester lucide, ce n’est pas grave ! Ravie de savoir que le gomphostigma se plaît chez toi et qu’il se bouture bien. Et bien sûr merci pour tes compliments, au plaisir de te lire !

      J'aime

  3. Tu as eu bien raison de céder aux tentations. Cela va être superbe. A propos des céanothes, une amie (Annick « Jardin des 4 moineaux ») a un céanothe Gloire de Versailles depuis des années et elle vit dans les Ardennes. Preuve donc que s’il est planté dans des conditions drainées il peut passer des hivers rigoureux.
    Bisous et continue d’OSER !

    Aimé par 1 personne

  4. Françoise Leemans

    Quel courage! A propos des hébés, j’ai depuis 2 ans l’hébé ‘Kirkii’ à l’ombre d’un cèdre (donc un endroit sec!), il se porte bien et fleurit très longtemps. Francis m’a conseillé aussi l’hébé parviflora var. angustifolia, mais j’ai demandé à Bruno (Ventval) et il ne le trouve pas. Auriez-vous une idée à ce propos?Quant aux céanothes, j’ai un ‘Marie Simon’ et un ‘Gloire de Versailles’. J’ai eu un ‘Concha’ et un ‘Victoria’ qui ont résisté pendant quelques années, mais lors d’un hiver plus rigoureux, ils sont morts. Je me demande quels céanothes vous avez choisi. Avez-vous pensé à des lagerstroemias( ‘Mardi Gras’ est un petit arbuste ou un autre en arbre???)?
    Bonne journée;

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Françoise, j’ai le Kirkii et le parviflora obtenu directement de Francis (ils sont ailleurs au jardin et ils résistent sans aucun problème). Je ne lai jamais trouvé non plus chez nous. J’ai planté ‘Concha’ notamment pour un essai hivernal. Et vous avez raison, un hiver plus rigoureux et hop, ils disparaissent, mais ils sont si beaux en fleurs ! Merci pour la référence des lagerstroemia, j’ai uniquement le Magic Plum ailleurs au jardin. Je vais creuser l’idée, merci !

      J'aime

  5. Simone Rivaton

    Bonjour Betty,
    Super projet une fois de plus!
    J’émettrais un bémol quant à la résistance de Cotinus coggygria ‘Lilla’, chez moi et pour le sujet planté en plein soleil, son feuillage n’a pas résisté aux rayons trop ardents; tout grillé ! il repartira mais n’est vraiment pas beau en ce moment.
    Alors si tu pouvais le planter de façon à lui épargner ces brûlures, je pense qu’il t’en remercierait
    Simone Rivaton

    Aimé par 1 personne

  6. Bonjour Betty,
    ton immense jardin est source d’inspiration et l’avant/après est bluffant.Il est vrai que voir le résultat donne du courage.Je vais un peu m’inspirer de tes nouvelles plantations.J’ai déjà un céanothus bleu qui a bien fleuri cette année mais je tenterais bien le Gomphostigma virgatum et surtout le Cotinus coggrygria ‘Lilla,une pure merveille.
    Certaines plantes s’épuisent et puis elles ne résistent plus vraiment à la sécheresse alors,soyons folles,tentons.Je serais curieuse de voir l’évolution de tes plantes,l’année prochaine.
    Merci pour ton inventivité et tes précieux conseils.A bientôt.

    J'aime

  7. Eglantine

    Bonjour,
    Je suis « tombée » sur votre blog par hasard et depuis quelques jours dès que j’ai un moment, je vous lis. Votre jardin est une merveille, je pense que je vais m’en inspirer pour réaménager les coins du mieux qui sont soufferts du temps.
    Vous avez dit plus haut :
    « . Surtout ne pas se décourager, ne regarder que droit devant soi ! »
    Je vais faire une doctrine de votre réflexion.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Églantine et merci beaucoup pour vos compliments. Contente de lire que vous trouvez votre inspiration, c’est le but. Ne jamais hésiter à se lancer ! Et si un projet est grand et paraît difficile à réaliser, il y a en général moyen de le découper en plus petits projets qui vont donner cette sensation d’avancer et stimule pour la suite. Je vous souhaite bon courage !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s